Avis important — Alertes à la fraude récentes

Il y a eu une augmentation des tentatives de fraudes concernant des inscriptions de locations résidentielles frauduleuses au Canada sur des sites Web autres que ceux de JLL, qui utilisent par la suite le nom et le logo de JLL dans un courriel affirmant que JLL servira d’intermédiaire à la transaction de location. JLL souhaite signaler ces tentatives effectuées par des tiers visant à exploiter les consommateurs à des fins de gains financiers et confirmer que JLL n'est aucunement impliquée dans ces transactions.

Sites d’inscriptions de locations

Actuellement, JLL n’offre pas de services de courtage résidentiel au Canada. Beaucoup d'annonces de location frauduleuses proviennent de sites tels que craigslist.com, où il y a peu ou pas de frais d'affichage et peu d'information permettant de retracer l'inscription frauduleuse jusqu'à la personne ayant mis l’annonce en ligne. D'autres sites contenant des inscriptions frauduleuses semblables incluent casalova.com et zumper.com.

Adresses courriel frauduleuses

Les tentatives de fraude les plus récentes impliquent des locataires qui se montrent intéressés par une annonce, et qui reçoivent par la suite des courriels affirmant que JLL travaille pour le compte du propriétaire, mais qui ne proviennent pas de comptes JLL. En effet, le locataire potentiel ne reçoit jamais un courriel provenant d'une adresse se terminant par @am.jll.com, @eu.jll.com ou @ap.jll.com.

En fait, locataires potentiels reçoivent des courriels provenant des adresses suivantes :

  • jllrentals@europe.com
  • support@jll-rentals.com
  • beingessnerclare@gmail.com
  • clarejbeingessner@gmail.com
  • davidfega61@hotmail.com

Quelques renseignements concernant cette fraude

Le locataire intéressé reçoit un courriel provenant d’une adresse Gmail indiquant que le propriétaire réside actuellement en Espagne, qu’il souhaite louer sa résidence canadienne et qu’il utilise JLL pour faciliter la transaction. Le courriel inclut un numéro pour joindre l’intermédiaire et de nombreux locataires ont affirmé avoir parlé à un homme ayant un numéro de téléphone espagnol. Le fraudeur envoie ensuite une copie d'un soi-disant passeport, un certificat de constitution en société de JLL et une facture de JLL par courriel au locataire potentiel. Le fraudeur fait alors pression sur le locataire pour que celui-ci effectue un virement de fonds sur un compte bancaire espagnol dans les 24 ou 48 heures. Le fraudeur affirme alors qu’il perdra un prétendu dépôt qu’il aurait versé à JLL, si le locataire ne procède pas au virement bancaire précité. Le fraudeur promet que JLL livrera les clés au locataire une fois que le locataire aura payé un acompte substantiel, pour que celui-ci puisse visiter la propriété en question. Aucun nom d'employé ou adresse courriel spécifique de JLL ne sont fournis. Par ailleurs, ces fraudeurs utilisent l’adresse courriel JLLrentals@europe.com comme adresse électronique pour toutes les questions que le locataire pourrait avoir.

Rappels

Demeurez toujours très prudent avant d'effectuer des transactions financières en ligne. En ce qui concerne la location de logements, JLL ne demanderait jamais à un locataire d’effectuer un virement de fonds afin de recevoir des clés pour visiter une propriété.

Nouveaux détails

Si vous croyez avoir reçu des communications liées à cette fraude, mais que les détails sont différents de ceux qui précède, veuillez nous en informer en envoyant un courriel à fraud@am.jll.com afin que nous puissions faire en sorte que cette page contienne les informations les plus à jour.